Sanusi Lamido, émir de Kano
Sanusi Lamido, émir de Kano

«Je suis un musulman du 21e siècle, pas du 7e, et je n’ai aucune envie d’y retourner. De même, je ne suis pas Européen. Mon identité n’a été forgée ni par l’Empire romain, ni par les monarchies de droit divin.

 

 

 

 

Je suis Fulani, Africain et noir ; donc très loin de mon frère malaysien, même si nous pratiquons la même religion. Notre rôle, c’est de promouvoir le respect de nos traditions accumulées, ainsi que l’esprit de modération et de paix».

L’ancien gouverneur de la Banque Centrale du Nigeria et actuel émir de Kano, Sanusi Lamido (Sanusssi II) dans un entretien avec l’Express. A l’actuel président, Muhammadu Bouhari, il lance ce conseil: «Bloquer les détournements de fonds publics, en coupant dans les dépenses absurdes, en réorganisant la NNPC [société pétrolière nationale]. De plus, faire un ou deux exemples sur le front de la corruption, ce serait envoyer un signal fort aux plus démunis. Le nouveau président montrerait qu’il a le pouvoir et la force d’agir. Signal adressé aussi aux nantis : les pratiques en vigueur ne seront désormais plus tolérées.»