Un bol d”oxygène pour les banques émettrices. La Banque africaine de développement (Bad) a approuvé un accord de participation aux risques (APR) non capitalisé de 100 millions de dollars.

Il s’agit d’un soutien destiné à accompagner le commerce africain, à travers le soutien aux échanges commerciaux dans des secteurs économiques vitaux, notamment l’industrie, les services et l’agroalimentaire, a indiqué un communiqué de la Bad. Il vise également à contribuer à la promotion du développement du secteur financier et l’intégration régionale.

Share Button