Le promoteur immobilier marocain, Alliance Développement, s’est vu appliqué une saisie conservatoire sur ses titres. Le bénéficiaire de cette procédure n’est autre que Le Comptoir Métallurgique Marocain, filiale du groupe Holmarcom. Les impayés du groupe seraient à l’origine de cette saisie. Alliance a dix jours ouvrables pour communiquer sur cette affaire.

L’action de la société immobilière, suspendue le 7 avril à la Bourse de Casablanca, a perdu 64% de sa valeur depuis le début de l’année. Suite à un profit warning lancé le 16 février dans lequel le groupe fait état d’une baisse de 20% de son chiffre d’affaires prévisionnel, le marché a largement anticipé les résultats publiés le 31 mars 2015.

Au final, le chiffre d’affaires de l’exercice 2014 s’inscrit en recul de 31% plombé par le pôle construction. Le RNPG passe en territoire négatif (969 millions de dirhams) posant le problème du ratio endettement sur fonds propres. L’endettement du groupe s’est envolé de 10% à 8,6 milliards dhs alors que, dans le même temps, les fonds propres se sont contractés de 21% à 5 milliards de dirhams. Ces problèmes de bilan ajoutés à la forte décote du titre et aux ennuis judiciaires fait d’Alliance une proie idéale pour une OPA. À surveiller.