Après une longue période d’expectative, la BCEAO a décidé de poursuivre la réforme sur le capital minimum des établissements bancaires.

En vue de renforcer la solidité du secteur bancaire de l’Union, le Conseil a décidé du lancement de la deuxième phase au cours de laquelle les banques devront porter leur capital social minimum de 5 milliards à 10 milliards et les établissements financiers de 1 milliard à 3 milliards, au plus tard le 1er juillet 2017 ;

Source: Bloomfield

Share Button