L’Indice Didex des 20 capitalisations boursières africaines les plus liquides affiche sa toute première décote de l’année plombé par les fortes dépréciations de certaines monnaies africaines.

A la fin du mois de mars 2015, le DIDEX 20 est en baisse mensuelle de -4,08% à 229,7 points. Cette baisse est la résultante de la mauvaise réaction des monnaies africaines par rapport à l’évolution de l’USD. Avec le RAND qui se déprécie de 6,67% par rapport à l’USD, le DINAR aussi de 5,27% et le DIRHAM qui recule aussi de 3,35% closant ainsi le top 3 des monnaies les moins performantes du DIDEX 20. Ces fortes baisses de devises ont plombé les performances boursières locales des entreprises du DIDEX 20.

Sur le marché actions, les évolutions ont été assez fortes mais limitées à 9 compagnies du DIDEX 20. Les meilleures performances de ce mois on été enregistrées par les compagnies de la NIGERIA STOCK EXCHANGE qui sont toutes dans le vert avec, en tête, de liste la nouvelle entrante, FIDELITY BANK, qui croit de 34,38% par rapport au mois de Mars. Cela s’explique premièrement par les bonnes performances de ces entreprises au sein de leurs bourses respectives. Le secteur bancaire est à la tête du classement avec 7 (4 banques nigérianes, 1 banque marocaine, 1 banque kenyane et 1 banque sud-africaine) d’entre elles dans les 9 compagnies performantes ce mois au sein du DIDEX 20.
SAFARICOM du Kenya poursuit sa hausse notée depuis le début de l’année avec une variation mensuelle positive de 8,86% ce qui la classe à la tête des compagnies les plus performantes du DIDEX 20 depuis le début de l’année avec une variation year to date de 22,42%.
La DANGOTE CEMENT affiche pour la première fois depuis le début de l’année une croissance à 4,28% ce qui a réduit sa variation négative depuis le début de l’année, mais cette dernière reste la plus grande avec un year to date de -20%.
Les bourses du Nord de l’Afrique sont dans le rouge avec la quasi-totalité de leurs compagnies qui affichent des cours en baisse à l’exception de DOUJA PROM ADDOHA du Maroc qui connait une faible hausse de 0,76%. Ces performances à la baisse combinées à la dépréciation du DINAR et du DIRHAM ont fortement joué sur le recul mensuel du DIDEX 20. Les compagnies Sud-Africaines connaissent la même évolution à la baisse avec NEDBANK qui affiche le plus fort recul de ce mois de -7,05%.
En résumé les mauvaises performances des bourses de Johannesburg, du Caire et de Casablanca combinées à la baisse de leurs monnaies respectives ont eu raison de l’évolution du DIDEX 20 au courant de ce mois. L’indice panafricain présente un portefeuille d’actions à 45% performants au 31 Mars 2015.

A noter que L’indice DIDEX 20 accueille ce mois 2 nouvelles entreprises qui se sont fait remarqués tant par leurs poids au sein du continent que par leurs performances au sein de leurs bourses respectives. UBA du Nigéria fait ainsi place à FIDELITY BANK et le promoteur immobilier ALLIANCES du Maroc a été remplacé par l’assureur SAHAM ASSURANCES.

Présentation des 2 nouvelles entrées.

FIDELITY BANK : Cette banque fait partie du TOP 10 des banques au Nigéria elle a été créée en 1988, au fil des années cette banque devenue universelle en 2001 ne cessent de développer ses activités dans les pays africains particulièrement ceux de l’Afrique anglophone.

SAHAM ASSURANCES : Avec 37 filiales à travers les 20 pays africains où il est présent SAHAM ASSURANCES s’impose comme un acteur incontournable dans le secteur des finances et surtout de l’assurance avec le statut de n° 3 au Maroc.

Poids des industries dans la capitalisation boursière

Avec le retrait d’ALLIANCES au profit de SAHAM ASSURANCES, le DIDEX 20 ne compte plus de compagnies du secteur immobilier mais elle dispose par contre de 2 sociétés d’assurances. Le secteur des banques reste celui qui a le plus fort poids dans la capitalisation boursière du DIDEX 20 avec 61,15% de partaprès une hausse de 2,17%.Le secteur des assurances malgré l’arrivée d’un nouvel acteur a connu une baisse de son poids 32,73% à 31,78% soit une baisse de -2 ,9% au mois de mars. Cela s’explique par la baisse des cours des compagnies d’assurances à savoirOLD MUTUAL et SAHAM ASSURANCES combiné à de forts reculs de leurs monnaies respectives par rapport au dollar américain.Les entreprises de télécommunication continuent de baisser leur poids au sein du DIDEX 20 avec une décroissance de-5,04% pour peser ce 31 mars 2015 6,78%. Le secteur de l’industrie connait une faible hausse pour atteindre un poids de 0,30%à la fin de ce mois.

NB: Voir tableaux et infographies dans la rubrique DIDEX

Ce contenu pourrait également vous intéresser