Alors que l’écart se resserre en tête de notre sondage, voici quelques commentaires de nos lecteurs, qui ont voté pour leur candidat. Rappelons que tout se jouera le 28 mai lors d’un vote qui aura lieu entre les gouverneurs et les administrateurs des actionnaires de la Banque.

Moussa Saleh Aama:
Le meilleur candidat c’est celui qui a une vision à long terme pour l’Afrique. Aussi, une expérience de longues dates dans les institutions bancaires et dans le pouvoir public s’impose. La candidature de Bedoumra Kordje du Tchad me paraît intéressante”.

Mohamed Amin Rafiou:
“Sans remettre en cause l’opinion de chacun de vous, je voudrais apporter les éclaircissements ci-apres:
-Le president de la BAD se choisit pas sur le meilleur profil en compétition.
-La question est règlée par le comité scientifique qui se tient avant même l’élection.
-Le président de la BAD est choisi en fonction des considérations géopolitiques et des forces géostratégiques du moment.
– Il faudrait actualiser vos sondages en tenant compte du soutien des gros actionnaires.
– Par exemple, le Nigeria, premier actionnaire de la Banque, est toujours assuré d’être dans le trio gagnant.
Aussi en raison des influences géostratégiques, la France et les Etats Unis ont leurs candidats qui influencent toujours la décision finale des actionnaires.

Thierry François GNAHE:
Pour moi le futur président de la BAD doit être quelqu’un qui connaît déjà bien la maison. Il doit avoir une longue expérience au sein de la banque. C ‘est pourquoi, bien qu’étant de l’Afrique de l’ouest, je crois que le candidat du Zimbabwe a un bien meilleur profil. Sa longue carrière au sein de la banque et dans des départements clés font de lui le candidat capable de conduire au mieux l’institution.


Alberto Eurico Vaz

j’aimerai que Cristina Duarte passe parce que’ elle a de l’expérience pour diriger la BAD. Vive le Cap Vert,nous sommes ensemble , Cristina. Foncez, vous allez gagnrt.

Share Button