Le Conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI), a approuvé vendredi 3 avril 2015, le décaissement pour une période de 3 ans au profit du Ghana, d’un volume de droit de tirage spécial (DTS) de 624,5 millions, soit environ 918 millions $, afin de soutenir le plan de réformes économiques à moyen terme du gouvernement.

« Le programme vise à rétablir la viabilité de la dette et la stabilité macroéconomique afin de favoriser le retour d’une croissance forte et la création d’emplois, tout en garantissant les dépenses sociales » peut-on lire dans le communiqué qui annonce l’information, et qui précise que la décision du Conseil d’administration permettra un décaissement immédiat de 83,025 millions de DTS (environ US $ 114,8 millions).

Share Button