Au cours d’un discours à la Rencontre Annuelle sur l’Investissement de Dubaï, le ministre émirati de l’Economie Sultan Al Mansouri a promis une toute nouvelle « loi concernant les Investissements Directs Etrangers autorisant la détention de 100% du capital de certaines entreprises dans certains secteurs en dehors des zones franches ».

L’objectif de cette nouvelle loi sur les sociétés et l’arbitrage commercial est d’encourager l’innovation et le transfert de technologie, étant donné qu’elle obligera les entreprises étrangères à fournir leur assistance et/ou leur expertise dans des secteurs identifiés comme stratégiques. La nouvelle loi simplifiera également les règles en vigueur pour les investisseurs étrangers.

Les Emirats Arabes Unis investissent traditionnellement à l’étranger. Néanmoins Sultan Al Mansouri a indiqué que son pays fait des gestes pour attirer plus d’investissements étrangers dans ses contrées, dans le but de « construire une économie basée sur la connaissance, l’innovation et la créativité ». Il s’est également exprimé sur sa volonté faire monter les EAU de la 22ème à la 10ème place à l’Index Doing Business de la Banque Mondiale. Le ministre a également pour objectif de réduire la proportion des revenus pétroliers dans le PNB du pays en les faisant passer sous la barre des 10%.

Sultan Al Mansouri était conférencier au cours de la Rencontre Annuelle sur l’Investissement, qui s’est tenue à Dubaï du 30 mars au 1er avril, sous le haut patronage de Son Altesse Sheikh Mohammed Rashid Al Maktoum, Vice-Président des Emirats Arabes Unis, Premier Ministre, et Emir de Dubaï.

Cette année, la rencontre a attiré environ 70 ministres du monde entier, des milliers de délégations, d’officiels et des gens d’affaires venant de plus de 140 pays.

Share Button