La Banque mondiale a signé,jeudi 2 avril, un accord visant à établir un mécanisme de financement avec partage des risques d’un montant de 2,5 milliards de FCFA en faveur de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Épargne et le Crédit (BICEC). L’accord vient en soutien aux activités d’octroi de prêts aux coopératives agricoles actives dans la production de manioc, de maïs et de sorgo.

À l’heure actuelle, 80 % du manioc, du maïs et du sorgo achetés par les entreprises agroalimentaires camerounaises sont importés, bien que 75 % des exploitations agricoles camerounaises cultivent ces produits. Le projet partagera le risque associé à l’octroi de prêts aux producteurs locaux.
ce financement entre dans le cadre du projet d’investissement et de développement des marchés agricoles (« PIDMA ») de la Banque mondiale, qui vise à appuyer la transformation des producteurs de manioc, maïs et sorgho, présentant une faible productivité.

Share Button