Le ministre de l’Industrie et des Mines, M. Jean-Claude Brou et son collègue auprès du Président de la République chargé de la Défense, M. Paul Koffi Koffi, ont lancé depuis quelques mois l’opération de déguerpissement des orpailleurs clandestins des sites dans les régions du nord et du centre occupés depuis de longues années à la faveur des cours d’or qui ont grimpé mais aussi de la crise politico-militaire que le pays a traversé.

Ce sont plus de 500 000 personnes essentiellement provenant des pays de la Cedeao qui sont concernées. Les sites à déguerpir sont au nombre de 148.
L’opération «coup de poing» du Gouvernement, qui s’inscrit dans le Programme de rationalisation de l’activité d’orpaillage, va permettre d’assainir cette activité d’exploitation artisanale de l’or.
Selon le Ministre Jean-Claude Brou, le déguerpissement sera suivi de la reprise de la délivrance des permis d’exploitation artisanale et semi-artisanale de l’or sur des sites dédiés à l’orpaillage. Pour le ministre chargé de la défense, aucun cadeau ne sera fait aux orpailleurs clandestins qui sèment l’insécurité, la pollution, l’exploitation des enfants, la drogue et la prostitution dans les zones infectées par l’exploitation artisanale anarchique de l’or dans le pays. Après le Centre, le nord, suivront l’Est et l’ouest.

Ce contenu pourrait également vous intéresser