Après la notation financière de la ville de Dakar (notée BBB+ stable / A3 stable par Bloomfield) et de l’emprunt obligataire de 20 milliards FCFA, structuré pour le financement de son projet de centre commercial (noté A Stable / A1 Stable par Bloomfield), l’Etat Sénégalais ralenti le processus de lancement de la première obligation municipale de la zone Franc CFA (Afrique de l’Ouest et Centrale).

L’emprunt est reporté à une date ultérieure, relève Boomfield dans sa note hebdomadaire. La presse sénégalaise voit derrière ce report des manœuvres politiques pour freiner les ambitions d’un maire qui rêve d’un destin national.À suivre.

Ce contenu pourrait également vous intéresser