Lancé par Financial Afrik en partenariat avec des analystes indépendants de différents pays,  le  Dakar Indice 20 (DIDEX 20) analyse  l’évolution de 20 compagnies cotées à travers 8 bourses africaines parmi les  plus actives. Le choix de ces 20 compagnies est basé sur leurs pérennités et liquidités ainsi que le caractère continental de leurs activités. 

L’objectif du DIDEX 20 est de retracer les performances des marchés boursiers dans lesquels sont enregistrées ces compagnies. Les bourses choisies font partie pour la plupart des plus actives du continent. DIDEX 20 convertit les cours des compagnies membres en dollar américain (USD) ce qui implique un autre facteur à savoir celui de la cotation de certaines monnaies africaines ainsi que la situation économique des pays dont leurs bourses sont intégrées à cet indice.

Composition de l’indice 

Les banques sont les principales composantes du DIDEX 20 avec 62,60% de part dans la capitalisation boursière en hausse de +0,64%. Cela s’explique par le développement du réseau bancaire panafricain ainsi que  leurs bonnes performances boursières. C’est le cas de plusieurs sociétés présentes dans le secteur des finances, raison pour laquelle le secteur des assurances est la 2ème plus grande contributrice au total de la capitalisation boursière du DIDEX 20 pour 30.74% (30.61% en décembre 2014) même si elle ne compte qu’une seule compagnie à savoir OLD MUTUAL cotée à la JSE (Johannesburg Stock Exchange).

Les géants des télécommunications sont au nombre de 3 au sein du DIDEX 20 mais leur poids reste tout aussi significatif avec une participation de 6,34%. Le secteur de l’industrie avec 3 compagnies en son sein ne représente que 0.31% (en baisse de -5.37%) de la capitalisation boursière du DIDEX 20. Ce dernier secteur dépasse tout de même celui de l’immobilier où l’on retrouve ALLIANCES du Maroc qui pèse pour 0.01% de la capitalisation boursière de l’indice.

Performances au 30 janvier 

Au 30 janvier 2015, 45% des compagnies de l‘indice présentaient des variations positives. La Johannesburg Stock Exchange est en tête avec 3 de ses compagnies dans le vert à savoir STANDARD BANK avec +7,16% de hausse, OLD MUTUAL avec une croissance de +5,62% et NEDBANK pour une augmentation de +3%. Ces performances de la bourse de Johannesburg combinées à la hausse du Rand par rapport au dollar américain à +0.23% ont lourdement impacté sur la hausse du DIDEX 20 au 30 Janvier 2015.

La bourse du Nigéria reste toujours dans le rouge, avec toutes ses compagnies présentes dans le DIDEX 20 qui affichent des baisses de Décembre 2014 à Janvier 2015 à l’instar de DANGOTE CEMENT qui accuse  la plus forte baisse mensuelle, soit -22%. L’entreprise la plus performante de ce mois est la marocaine BCP qui affiche une hausse de +7.83% contre +6.4% pour sa compatriote ATTIJARIWAFA BANK qui vient clore le TOP 3 des Gainers. Mais la bourse de Casablanca retrouve 3 de ses compagnies dans le rouge avec ALLIANCES qui est dans le TOP 3 des Loosers suite à son recul de -21,58% juste derrière UBA du Nigéria à -18.6%