L’initiative pour la compétitivité du Riz africain(CARI) va appuyer environ 120.000 petits producteurs de riz venant des pays comme le Nigeria, le Burkina Faso, le Ghana, et la Tanzanie.

Cette initiative sera financée conjointement par la fondation Bill et Melinda Gates et la coopération allemande, à hauteur de 3.3 millions de dollars. Elle vise à améliorer la qualité de la production rizicole dans les pays via une batterie de projets.

Les dirigeants du programme soutiennent que cette initiative atteindra son objectif en se focalisant sur le renforcement de la coordination au sein de la chaîne de valeur rizicole et sur la création d’emplois au sein de la jeunesse.

Le CARI reposera sur un modèle requérant la participation du secteur privé aux multiples projets qu’il porte. Ainsi, le programme financera ces projets à hauteur de 40% de leurs besoins tandis que les partenaires privés apporteront les 60% restants.

La commission de la CEDEAO dédiée à l’agriculture a salué les ambitions du CARI, en insistant sur l’importance de l’accès à la technologie et au financement adéquats pour l’atteinte de l’autosuffisance rizicole dans la sous-région.

Ce contenu pourrait également vous intéresser