Accompagner le Gabon à redistribuer ses croissances. Telle est la proposition  du directeur adjoint du Bureau régional pour l’Afrique du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), Mme Ruby Sandhu Rojon, en visite de travail au Gabon hier mardi.

La proposition a été formulée  en présence du Premier ministre gabonais, Pr Daniel Ona Ondo. Le PNUD «va explorer, en intelligence avec le Gabon, les meilleures pistes de collaboration en y apportant selon les besoins, l’expertise nécessaire et l’expérience accumulée sous d’autres cieux», a déclaré Mme Ruby Sandhu Rojon, en visite de travail et de supervision des activités du PNUD au Gabon.

«J’ai choisi Libreville comme destination principale de ma mission en terre africaine parce que le Gabon, contrairement à certains collaborateurs du PNUD, est très important de par la croissance observée au niveau de son économie » a-t-elle poursuivi indiquant toutefois que le travail du PNUD et du Gabon sur les projets générateurs de revenus n’est pas bien assimilé, car la croissance en elle-même ne bénéficie pas à toute la population.

Ce contenu pourrait également vous intéresser