Avec 18 acteurs, les primes émises nettes du marché marocain des assurances se sont établies à 15,79 milliards de dirhams pour les 6 premiers mois de l’année 2014 (26,73 milliards de dirhams pour toute l’année 2013). Wafa Assurance, RMA Watanya, Axa Assurance Maroc et Saham Assurance sont les leaders d’un secteur dominé par les branches «Automobile» et «Assurance Vie & capitalisation».

 

A l’instar des banques, les compagnies d’assurance marocaines ont entamé leur internationalisation à la recherche de relais de croissance en Afrique.

Le secteur des assurances marocaines est l’un des plus matures du continent africain. Avec 18 (*) compagnies (hors Attaamine Chaâbi, filiale de mutuelle d’assurance-vie de la Banque Centrale Populaire qui entrera bientôt en activité), le marché de l’assurance marocaine est un marché ouvert, diversifié et fortement concurrentiel. En 2013, le volume des primes émises du secteur avait atteint près de 27 milliards de dirhams pour des actifs gérés de plus de 114 milliards de dirhams, occupant ainsi le second rang africain derrière celui de l’Afrique du Sud.
Et selon les données compilées et récentes de la Fédération Marocaine des Sociétés d’Assurance et de Réassurance (FMSAR) relatives aux réalisations du secteur au termes des 6 premiers mois de 2014, les primes émises se sont établies à 15,79 milliards de dirhams. Par branche d’activité, c’est l’Automobile qui domine avec des primes de l’ordre de 5,20 milliards de dirhams, soit une part de marché de 32,9 % devant l’Assurance Vie & capitalisation (29,1 %), les Accidents corporels (10,80 %), les Accidents de travail (8,90 %) et les Incendies (5,8 %). Ces cinq branches représentent environ 88 % des primes du secteur.
Pris globalement, le secteur reste dominé par Wafa Assurance avec 3,22 milliards de dirhams de primes émises soit une part de marché de 20,4 %. Le leader est suivi par RMA Watanya (16,4 %), Axa Assurance (13,75 %), Saham Assurance (13,2 %), MCMA (6,4 %), etc.

La non-Vie prépondérante

Par activité, la non-Vie demeure prépondérante avec un total de 11,07 milliards de dirhams de primes émises au titre du premier semestre 2014, soit 71 % des primes globales du secteur. Elle est largement dominée par la branche «Automobile» avec des primes ressortant à 5,20 milliards de dirhams, soit 47 % du total de l’activité non-Vie, avec une intense concurrence entre tous les acteurs du marché. Saham Assurance domine ce segment avec une part de marché de 19,6 %, suivie par Wafa Assurance (16,9 %), Axa Assurance Maroc (14,03 %) et RMA Watanya (13,5 %). Loin derrière suit la branche «Accidents corporels, Maladies & Maternités» avec 1,7 milliard de dirhams de primes souscrites auprès notamment de Saham Assurance (20,36 %), RMA Watanaya (17,89 %), Wafa Assurance (16,65 %), etc. Les «Accidents de travail & Maladies professionnels» ont drainé 1,41 milliard de dirhams de primes. RMA Watanya, Axa Assurance et Wafa Assurance sont les leaders sur ce segment avec des parts de marché respectives de 20,5 %, 18,9 % et 18,75 %.
Au niveau des acteurs, c’est Saham Assurance qui occupe le premier rang de l’activité non-Vie avec 1,9 milliard de dirhams de primes émises, soit une part de marché de 16,9 % et ce grâce à son leadership sur la branche Automobile avec 1,02 milliard de dirhams de primes émises. Elle est talonnée par Wafa Assurance, Axa Assurance Maroc et RMA Watanya avec des parts de marché respectives de 15,9 %, 15,01 % et 14,4 %. Ces 4 premiers leaders concentrent 62,21 % des primes émises de la non-Vie. A noter que prises globalement, Atlanta (7,4 %) et Sanad (7,5 %) pèsent une part de marché de 14,9 %. Le reliquat étant réparti entre Zurich Assurance (5,5 %), Maroc Assistance (3 ,3 %), MCMA (3,2 %), CAT (3,0 %), MAMDA (2,9 %), Saham Assistance (1,7 %), MATU (1,2 %), Wafa IMA Assistance (0,8 %, Axa Assistance Maroc (0,6 %), Euler Hermes Acmar (0,4 %) et La Marocaine Vie (0,3 %).

La bancassurance

Au niveau de la branche Vie & capitalisation (y compris les acceptations en réassurance) dont l’offre est commercialisée par 9 compagnies d’assurance (8 généralistes et une spécialisée), les primes émises se sont établies, à fin juin 2014, à 4,60 milliards de dirhams. Cette activité est fortement dominé par l’«Assurance individuelle» avec 2,50 milliards de dirhams de primes, soit 54,40 % des primes de la branche, suivie par l’Assurance groupe (24,13 %), l’Assurance capitalisation (16,52 %), les Contrats à capital variable (4,80 %), etc.
Sur le segment Vie & capitalisation, le marché est dominé par Wafa Assurance avec 1,43 milliard de dirhams de primes émises en 6 mois, soit une part de marché de 31,2 %, suivi de loin par RMA Watanya (21 %), MCMA (14,3 %), La Marocaine Vie (13,7 %) et Axa Assurance Maroc (10,4 %). Ces 5 acteurs concentrent plus de 90,6 % de parts de marché. Le reliquat étant répartie entre Saham Assurance (4,2 %), Sanad (2,4 %), Atlanta (2,3 %) et Zurich Assurance (0,2 %).
Les fortes positions occupées par Wafa Assurance et RMA Watanya s’expliquent surtout par le développement de la bancassurance au cours de ces dernières années et l’adossement de deux acteurs aux réseaux bancaires denses respectifs d’Attijariwafa bank et de BMCE Bank.
Si le secteur des assurances marocaines conserve un fort potentiel de croissance avec un taux de pénétration d’environ 3 %, il semble tout de même que celui-ci connaît un certain essoufflement. Pour le relancer, le Gouvernement et les acteurs du secteur avaient signé en 2011 un Contrat-programme 2011-2015. Celui-ci visait à l’horizon 2015, entre autre, un doublement du chiffre d’affaires (40 à 50 milliards de dirhams), porter les placements du secteur à 200 milliards de dirhams et la couverture de la population à hauteur de 90 % par l’Assurance maladie obligatoire et à 50 % par l’assurance maladie des indépendants.

L’Afrique en relai de croissance

Cet ambitieux contra-programme est loin de connaître le succès escompté. Face à cette situation, les acteurs du secteur cherchent des relais de croissance en Afrique. Et dans ce domaine, c’est le Groupe Saham qui a montré la voie en acquérant en 2010 le Groupe Colina présent dans 13 pays africaine avant d’accentuer sa présence sur le continent à coup d’acquisitions pour être désormais présent dans 22 pays via 40 filiales. Pour faire face à ce développement rapide, le Groupe a noué des partenariats capitalistiques avec des institutions de renom dont SFI, Abraaj capital et Wendel.
Emboîtant le pas à Saham Assurance, Wafa Assurance a entamé son développement à l’international par la Tunisie en créant une filiale spécialisée dans l’assurance Vie : Attijari Assurance. En Afrique subsaharienne, après l’échec de l’acquisition de l’assureur Safa en Côte d’Ivoire, la filiale d’assurance d‘Attijariwafa bank s’est déployé en 2014 au Sénégal en créant deux compagnies -Wafa Assurance Vie S.A et Wafa Assurance S.A- avec l’ambition de devenir un acteur majeur de l’assurance au Sénégal en s’appuyant sur les réseaux de distribution de CBAO et du Crédit du Sénégal, filiales bancaires du Groupe Attijariwafa bank.
Pour sa part, RMA Watanya du Groupe FinanceCom a démarré son développement à l’international en signant un partenariat avec le Groupe Beneficial Life Insurance Company (BLIC) mettant ainsi les pieds au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Togo. La compagnie envisage de s’implanter dans une quinzaine de pays via des acquisitions ou des opérations de «greenfield» à l’horizon 2020. Ces filiales s’appuieront sur les réseaux de BMCE Bank et sa filiale africaine Bank of Africa.
Ainsi, les trois acteurs leaders comptent dupliquer en Afrique subsaharienne le modèle qu’il ont réussi à mettre en place avec succès au Maroc en s’appuyant sur leurs expertises et le positionnement des banques marocaines en Afrique de l’ouest et centrale.

………………………………………………………………………………………………………………………………….

(*) Le secteur des assurances marocaines compte 18 acteurs : 8 compagnies d’assurance généralistes (Wafa Assurance, RMA Watanya, Axa Assurance Maroc, Saham Assurance, Atlanta, Sanad, Zurich Assurance Maroc et la Compagnie d’assurance Transport), 3 mutuelles d’assurances (MAMDA, MCMA et MATU), 4 compagnies d’assistance (Maroc Assistance, Saham Assistance, Wafa IMA Assistance et Axa Assistance), 1 compagnie d’assurance spécialisée en Vie (La Marocaine Vie), 1 compagnie spécialisée dans l’assurance crédit (Euler Hermès Acmar) et une compagnie de rassurance (Société Centrale de Réassurance).