Un fonds d’investissement dénommé Papyrus  est mis sur pieds pour appuyer le secteur du tourisme en Egypte. L’entreprise égyptienne Ayyady for Investment and Development, qui  a lancé ce fonds,  envisage de lever jusqu’à 250 millions de dollars en y associant  des investisseurs nationaux et  internationaux.

Les opportunités ne manqueront pas pour ce nouveau fonds. Début février 2015, le ministre égyptien du tourisme a indiqué que des projets de développement touristique seront bientôt lancés pour un montant total de 5,3 milliards de livres égyptiennes (694,3 millions de dollars). Ayyady of Investment and Development  est une structure d’investissement qui a été lancée  avec un capital initial de 10 millions de livres égyptiennes dont 20% pourvus par le gouvernement égyptien.

Ce projet de mobilisation d’un fonds touristique intervient dans un contexte où les chiffres du tourisme affichent une progression mitigée en Egypte. En 2014,  le pays des pharaons a accueilli  10 millions de touristes contre seulement 9,5 millions l’année 2013 précédente. Toutefois s’ils ont été plus nombreux, le nombre de nuitées dans le cadre de cette activité a baissé, passant de 97 millions de nuits en 2013 à 94 millions de nuits seulement en 2014.

Ce contenu pourrait également vous intéresser