Annoncé depuis quelques temps, le désengagement partiel de la SNI du capital d’Attijariwafa bank, aujourd’hui détenu à hauteur de 48%, est sur les rails. En effet, Infomédiaire Maroc a appris ce matin de source médiatique (Jeune Afrique), que 2 banques d’affaires, Goldman Sachs et Rothschild, ont été mandatées en janvier pour finaliser cette opération, qui ferait passer la SNI sous la barre de 30%, et ce avant la fin de l’année en cours.

A noter que, toujours la même source, le sommes en jeu – autour de 900 millions d’euros – serviront à désendetter totalement la SNI. Par ailleurs, Jeune Afrique, qui cite Abdelmajid Tazlaoui, Président d’Onapar, indique que la SNI conservera 5 grands pôles d’investissement dans lesquels elle serait minoritaires mais influente, via ses administrateurs : finance, télécoms, énergie-mines, distribution et immobilier-tourisme, avec un objectif commun : l’Afrique. L’hebdomadaire annonce également que les effectifs, actuellement de 80, devraient continuer à fondre pour atteindre une trentaine de personnes. La nouvelle organisation sera présentée lors d’un conseil qui se tiendra en mars.

 

Source: l’Infomédiaire

Ce contenu pourrait également vous intéresser