Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé mercredi la mise en place d’un nouveau Fonds fiduciaire d’assistance et de riposte aux catastrophes (ARC).
Ce fonds permettra ‘’de fournir une aide exceptionnelle à des pays confrontés à des catastrophes naturelles majeures, y compris des épidémies potentiellement mortelles qui se propagent rapidement, mais aussi d’autres types de catastrophes naturelles telles que des tremblements de terre très graves’’, explique un communiqué de l’institution.

Le FMI utilisera les ressources du fonds fiduciaire pour fournir des dons en complément de ses prêts conventionnels.

Le communiqué relève que sous réserve de l’approbation des demandes des pays par le Conseil d’administration, il est prévu que le fonds fiduciaire ARC fournira un allégement dons pour dette de près de 100 millions de dollars pour les trois pays touchés par l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest (Liberia, Sierra Leone et Guinée)’’.

Ce montant s’ajoutera aux 130 millions de dollars d’aide fournie en septembre 2014 et à un deuxième volet de nouveaux prêts concessionnels d’un montant voisin de 160 millions de dollars, qui sera examiné bientôt par le Conseil d’administration, ajoute le document.

Ce contenu pourrait également vous intéresser