Le Canadien William Schabas a démissionné avec effet immédiat de la présidence de la Commission d’enquête du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU sur de possibles crimes de guerre durant l’ offensive israélienne contre Gaza l’été dernier, a indiqué mardi un poste parole du Conseil.

Mis en cause par Israël pour “conflit d’intérêt”, le professeur Schabas a adressé dans la nuit une lettre au président du Conseil des droits de l’Homme, actuellement l’ambassadeur allemand Joachim Ruecker annonçant sa démission “avec effet immédiat”, a indiqué aux journalistes le porte-parole Rolando Gomez

M.Schabas a été pointé du doigt par l’Israël, d’avoir rempli en 2012  une mission de consultant pour l’organisation de libération de la Palestine. Du coté de Jérusalem, il est indiqué que Schabas avait été payé après cette mission une somme de 1150 euros pour service rendu aux palestiniens.

Il avait été chargé par l’Onu de mener les investigations sur les éventuelles violations du droit international commises lors de l’offensive israélienne dans l’enclave palestinienne en 2014.

Ce contenu pourrait également vous intéresser