En plus du navire de transport de passagers et de marchandises, Aline Sitoé Djatta, qui dessert Dakar et Ziguinchor, le consortium sénégalais d’activités maritimes (COSAMA) détenu par le groupe CCBM à hauteur de 40%, le groupe Mritalia et le Conseil sénégalais des chargeurs à 20% chacun et le Port autonome de Dakar (15%), vient d’acquérir en pleine propriété, un navire de  fret d’une capacité de 2 155 tonnes pour desservir la Casamance et la sous-région.

Le consortium compte accueillir deux nouveaux navires en partenariat avec la Corée du Sud pour desservir l’axe maritime Ndakhonga, Ziguinchor, Dakar. L’investissement financé par la BNDE (Banque Nationale pour le Développement) et garanti par le COSEC vient à point nommé.  Le  Sénégal qui comptera désormais trois cimenteries de plein exercice aura un  excédent de 6 millions de tonnes qui ne demande qu’à être écoulé dans les marchés voisins déficitaires.

Pour leCommandant Fall Makhtar, Directeur général du COSAMA, «le fret sous régional africain est un enjeu majeur de développement des économies africaines».