Les chefs d’états et de gouvernements du Groupe des 5 pays du Sahel (G5) les plus exposés à la menace terroriste étaient en conclave vendredi à Nouakchott. Le principal résultat du sommet du 19 décembre edt l’adoption d’un Programme d’Investissements Prioritaire (PIP) d’un montant de 15 milliards de dollars us pour la période 2015-2017, selon une annonce faite au cours d’une conférence de presse par le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, commentant les résultats de la rencontre.

Le sommet du vendredi s’est tenu en concertation avec plusieurs partenaires qui y étaient représentés : Banque Mondiale, Banque Africaine de Développement (BAD), Banque Islamique de Développement (BID)….. Ces institutions «ont reconnu la pertinence du programme et exprimé leur ferme volonté d’accompagner le G5 dans la réalisation du PIP.
Les chefs d’états ont instruit les ministres de tutelle du G5 du Sahel à l’effet de poursuivre les efforts pour finaliser la cartographie exhaustive des financements et organiser dans les meilleurs délais une table ronde des bailleurs de fonds » en vue de la réalisation de cette ambition.
Les pays membres du G5 sont le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.