A la conférence sur le climat à Lima,  l’objectif de dix milliards de dollars fixé par les Nations unies pour aider les pays les plus pauvres à faire face aux conséquences du réchauffement climatique a été atteint mardi avec la contribution de l’Australie et à celle de la Belgique.

Au total, les dons des 24 pays contributeurs s’élèvent à 10,14 milliards de dollars. L’Australie, mise en cause le mois dernier pour ne pas avoir annoncé de contribution lors d’une conférence des donateurs, a donc promis mardi 166 millions de dollars. La Belgique a quant à elle promis 64 millions de dollars.

Une quinzaine de pays riches, dont la Suisse (100 millions, comme la Corée du Sud), avaient déjà annoncé des contributions: Japon et Etats-Unis (1,5 milliard chacun), France et l’Allemagne (un milliard), Danemark (70 millions), Norvège (33 millions), République tchèque (5,5 millions). Les 10 milliards doivent alimenter le fonds vert de 2015 à 2018. De nouvelles contributions pourraient être annoncées à Lima.

Agences