Airbus a fait savoir mercredi qu’il repoussait la première livraison de son nouveau long-courrier A350, prévue samedi à Toulouse à Qatar Airways, son client de lancement, sans expliquer pourquoi ni fixer de nouvelle date.

“Nous travaillons très étroitement avec Qatar Airways pour atteindre notre objectif commun de livrer très bientôt le premier A350 XWB”, a déclaré un porte-parole d’Airbus.

Tom Enders, le président exécutif d’Airbus Group, la maison mère de l’avionneur européen, s’est déclaré confiant dans la possibilité d’une livraison d’ici la fin de l’année.

“L’avion est prêt, il est sur le tarmac, j’ai confiance que la livraison aura lieu très bientôt”, a-t-il dit lors d’une journée investisseurs organisée par le groupe à Londres.

Ce nouveau gros porteur d’Airbus devait être le premier des 80 avions commandés par Qatar Airways. Son premier vol commercial était prévu à la mi-janvier, selon le site de réservations de la compagnie aérienne.

Sur sa page Facebook, Qatar précise que la compagnie et Airbus sont déterminés à effectuer cette première livraison très bientôt, mais ne fournit pas de raison pour expliquer le retard.

Source: Reuters