La banque centrale brésilienne a annoncé mercredi relever son principal taux directeur de 50 points de base pour le porter à 11,75%.

L’objectif de cette tentative de resserrement monétaire est de combattre une inflation élevée et d’aider le gouvernement de la présidente Dilma Rousseff à regagner la confiance des investisseurs.

La décision de relever des taux d’intérêt déjà parmi les plus élevés au monde a été prise à l’unanimité par les responsables de politique monétaire de la banque centrale

L’économie brésilienne est sortie péniblement d’une brève récession, affichant une croissance de 0,1% au troisième trimestre par rapport aux trois mois précédents, montrent les statistiques officielles publiées la semaine dernière.

Au deuxième trimestre, le produit intérieur brut (PIB) avait diminué de 0,6% après une baisse de 0,2% sur janvier-mars, faisant entrer la première économie d’Amérique latine en récession.

Reuter