Le Comité de politique monétaire (CPM) a décidé de laisser inchangés les taux directeurs de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à l’issue d’une session ordinaire, mercredi, au siège de l’institution à Dakar.

‘’Les taux actuels sont en cohérence avec les fondamentaux des économies de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) parce que ce que nous voulons, c’est d’abord soutenir la croissance qui est passée à 6,8% en 2014’’, a expliqué le président du CPM, le gouverneur de la BCEAO Thiémoko Meyliet Koné, interrogé par la presse à l’issue de la réunion.

Le Comité de politique monétaire comptait également sur le financement de cette croissance, selon son président. ‘’Cette croissance est financée effectivement, puisque le crédit intérieur au sein des pays de l’Union a augmenté de presque 18%’’, a-t-il souligné.