Afin d’améliorer la productivité de la compagnie aérienne nationale TUNISAIR et abaisser le ratio du personnel par appareil qui est actuellement de 303 personnes, soit un chiffre extrêmement élevé par rapport à la moyenne des compagnies aériennes internationales, le plan de restructuration social de la compagnie a concrètement débuté le 17  octobre 2014 suite à l’accord signé entre M. Chiheb Ben Ahmed,  ministre du Transport, et les partenaires sociaux et la direction générale de Tunisair.

Ce plan vise le départ volontaire de 1.600 personnes au sol et 200 PNC (hôtesses et stewards). Le coût global de l’action est de 75 millions de dinars. L’Etat tunisien financera les indemnités de départs à hauteur de 52 millions de dinars à servir au personnel concerné, et le reste (23 millions de dinars) sera pris en charge par
la compagnie.

Pour faciliter les démarches, un bureau a été ouvert au siège de la compagnie TUNISAIR en vue de fournir les informations nécessaires à toute personne désireuse de quitter volontairement l’entreprise.

Les principales conditions d’éligibilité portent sur une ancienneté d’au moins 10 ans et un âge minimum de 45 ans.