“Après plusieurs mois d’analyses de nos orientations commerciales et de nos priorités (…), nous avons décidé d’une réduction nette de 250 postes”, écrit le patron de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim dans un mémo interne.

Dans le détail, 500 postes de départements administratifs seront supprimés d’ici à 2017 et 70 offres d’emplois seront annulées tandis que 250 à 300 postes seront créés dans les bureaux de la Banque à Madras, en Inde, pour répondre “aux besoins commerciaux”, indique le président de la BM, qui compte 188 Etats-membres.