La Banque nationale agricole (BNA) vient de publier ses indicateurs trimestriels faisant ressortir un encours des créances sur la clientèle de 6,826 milliards de dinars à fin septembre dernier contre 6,723 milliards de dinars à la même date en 2013, enregistrant ainsi une augmentation de 1,5%..

Quant aux dépôts de la clientèle, ils ont enregistré entre septembre 2013 et septembre 2014 une quasi stagnation (+01%) à 5,548 milliards de dinars. Les produits d’exploitation bancaire ont atteint 430 millions de dinars contre 401 millions de dinars à fin septembre 2013, enregistrant un accroissement de 7,2%.

Les charges d’exploitation bancaire ont, par la même, enregistré une  augmentation de 25 millions de dinars, en passant de 158 millions de dinars à 183 millions de dinar, soit un taux d’accroissement de 15,8% par rapport à la même période de l’année précédente.

A cet effet, le produit net bancaire s’est établi à 247 millions de dinars au terme des neuf premiers mois de l’année en cours contre 243 millions de dinars à fin septembre 2013, enregistrant ainsi une progression de 1,7%.

Par ailleurs, le montant total des charges opératoires a progressé de 19,5% entre septembre 2013 et septembre 2014. Cette évolution s’explique essentiellement par l’effet de la souscription de deux contrats d’assurance épargne collective, le premier pour financer l’indemnité de départ à la retraite et le deuxième pour financer
la retraite complémentaire du personnel et dont les primes d’assurance pour l’année 2014 s’élèvent respectivement à 6,1 millions de dinars et 5,6 millions de dinars.

Il est à noter que la banque a procédé en 2014 à la reprise des provisions sur les indemnités de départ à la retraite déjà constituées sur les exercices antérieurs pour un montant de 11,8 millions de dinars.