La Société Tunisienne des Banques (STB, filiale de la Société Générale) tiendra, jeudi 23 octobre, une assemblée générale attendue houleuse au vu des réalisations de la banque en 2013.

D’après l’avis de convocation à l’AGO qui vient d’être publié, la banque publique a clôturée l’exercice 2013 avec un résultat net déficitaire de 115 millions de dinars soit 50 millions d’euros. Les  provisions additionnelles s’élèvent à 403 MDT. (176,4 millions de euros).

Ainsi les capitaux propres de la banques, s’élevant à 404 MDT fin 2012 ont été totalement absorbés par l’effet des modifications comptables. La situation nette de la banque ressort négative à hauteur de 115 MDT pour une banque dont le capital social s’élève à 124 MDT.

A cet effet, la banque convoques ses actionnaires à une AGO et AGE le Jeudi 23 Octobre 2014 pour statuer sur l’annulation de la décision de  l’augmentation de capital décidée par l’AGE du 14 Mai 2012 et l’augmentation de capital en numéraire de 807 MDT pour le porter de 124 MDT à 932 MDT, et ce par l’émission de 161 590 000 actions nouvelles à raison de 13 nouvelles pour deux anciennes au prix d’émission de 5
DT (au pair).

Rappelons que l’article 17 de loi n° 2013-54 du 30 décembre 2013, portant loi de finances pour l’année 2014 a autorisé Le ministre des Finances agissant pour le compte de l’Etat à souscrire à l’augmentation du capital social des banques publiques, selon les
besoins, et ce, dans la limite de cinq cents millions de dinars (500 000 000 dinars). Ledit montant sera réparti entre les banques concernées par une loi.