Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a affirmé que les enseignants chercheurs qui seront affectés dans les universités marocaines, notamment dans les filières scientifiques, devront maîtriser la langue anglaise.
“Je tiens à préciser que la décision concerne le recrutement des enseignants chercheurs à partir de janvier 2015 et non pas les étudiants et leurs enseignants. Quand on veut recruter un enseignant universitaire dans des spécialités déterminées, il doit maîtriser l’anglais parce que c’est la langue de la science par excellence”, a affirmé Daoudi dans un entretien du quotidien Le Matin repris par la lettre confidentielle l’Infomédiaire.