Le ratio des fonds propres du groupe panafricain Ecobank  qui était à 10,2% en fin 2013, est passé à 16% selon l’agence Fitch Ratings qui a procécdé à une réévaluation de la note d’Ecobank suite à l’entrée de la QNB dans le capital de la banque à hauteur de 23,5% suivie par celle de Nedbank, désormais actionnaire de 20%.

Par conséquent, la note de viabilité (viability rating) du financier panafricain a évolué de “b-” à “b” selon Fitch qui juge la perspective stable.Pour l’agence de notation britannique,  ETI a désormais un  meilleur accès aux marchés financiers.