Avec l’inauguration,  le 14 octobre, du troisième quai au port de Lomé, doté d’un linéaire de 450 mètres  et d’un tirant d’eau de 15m,  pour un investissement déclaré de 300 milliards de FCFA, le groupe Bolloré Africa Logistic ajoute une nouvelle pièce à sa position dominante sur le Golfe de Guinée.
Concessionnaire du terminal du Port de Conakry, concessionnaire du premier terminal  et bientôt concessionnaire du deuxième du port d’Abidjan (en dépit d’un avis défavorable de la commission concurrence de l’UEMOA), le groupe français, également de retour à Dakar sur le futur terminal roulier  continue d’asseoir sa marque un peu plus au détriment de la concurrence.  Une bonne politique portuaire passe par la fluidité et la réduction du temps de transit lequel ne peut être garanti que par la multiplicité des intervenants et la saine concurrence.