Par Ismaël Abdoul Diop, Financial Afrik Dakar

Le secteur du transfert d’argent est de plus en plus investi par les medias sociaux. Apres Facebook(voir Les startups africaines sur le qui-vive”) il y a quelques mois, c’est au tour du réseau social de microbloging, Twitter,  de se lancer dans la course.

Le service est le fruit d’un partenariat entre une banque française, la BPCE, et le réseau social Twitter. Le transfert de fonds se fait avec un simple tweet entre utilisateurs du reseau social. Une solution developpée par la banque BPCE en se basant sur l’expérience acquise à travers son departement de paiement mobile, S-Money, qui permet d’effectuer des transferts d’argents à partir de son téléphone portable par un message texte(sms).

Dépendant jusqu’ ici de la publicité, Twitter veut diversifier ses souces de revenus en investissant le créneau du transfert d’argent. S’alliant avec les banques, les distributeurs de cartes de credits et autres établissements financiers, L’oiseau qui gazouille avait lancé, il y a un mois, le service ”Twitter Buy”. Le mode de fonctionnement est simple: un bouton  incorporé dans un tweet posté par un magasin de détails, un artiste musicien ou un vendeur quelconque permet aux utilisateurs d’acheter un produit en ligne en toute transparence sans être redirigé vers un autre site.

Toujours dans le commerce electronique, Twitter et Amazon ont conclu un partenariat qui permet aux utilisateurs du réseau social de constituer une liste d’achats à partir de la platforme Twitter. Le service est simple d’utilisation, il suffit juste de faire un ”’reply” aux tweets d’Amazon qui proposent des produits avec le hashtag #AmazonWhishList. Ce service vient suite à une initiative similaire annoncée au mois de mai dernier et appelée #AmazonCart qui permet d’ajouter des produits dans un panier d’achat sans quitter le site de microbloging.

Confronté à une rude concurrence dans la publicité en ligne, Twitter cherche des solutions innovantes pour sa survie. Selon des données collectées l’année derniere par l’agence eMarketer, Google détient 53% des revenus sur la publicité en ligne, Facebook détiendrai 16% et,  loin derrière,  Twitter suit la cadence  avec seulement un peu moins de 2%. Une mise à jour de ces données pour l’année 2014 révèle  que Google a reculé de 6 points tout en restant en tête  avec 47%, Facebook et Twitter ont progressé avec respectivement de 22% et 2,6%. Ces statistiques ne concernent que les utilisateurs d’appareils mobiles.

Twitter a compris que pour génerer plus de revenus, il doit proposer des services innovants sur sa plateforme. A ce propos le patron de Twitter France, Olivier Gonzalez, dira dans un communiqué:  ”Nous saluons l’esprit d’innovation de la banque BPCE”.

Twitter est un réseau social de microbloging utilisé par des millions d’internautes dans le monde. Son nouveau service de transfert d’argent est pour le moment disponible uniquement en France. Vu le potentiel de transfert d’argent des migrants africains, ce service pourrait bientôt être étendu au continent africain au grand dam des services de transfert traditionnels et startups africaines évoluant dans le secteur.