L’African SME Champion Forum réunira à Dakar, les 11 et 12 novembre prochains, les PME africaines. Organisé par le cabinet AfricSearch, en partenariat avec diverses institutions dont Ecobank, la Bourse régionale des valeurs mobilières, la Banque africaine de Développement et, entre autres, Africa Guarantee Fund,  cet événement inédit verra la participation d’au moins 300 PME issues des cinq régions du continent.

 

Ce forum dédié aux petites et moyennes entreprises est une  plateforme d’opportunités et  d’accès au financement et à l’expertise pour les PME. Selon  l’organisateur, Didier Acouetey, directeur général d’AfricSearch, les PME évoluent en sous potentiel. En effet,  «90% de notre tissu économique est constitué de PME qui produisent seulement 30% de notre PIB».

Le  problème de la PME c’est d’abord l’information avant le financement, dira M. Acouetey en mettant l’accent sur la qualité des intervenants lors du forum de Dakar.  Des banques, des fonds d’investissement, des fonds de garantie et des fonds de crédit bail, habitués de l’environnement de la PME, viendront partager leurs expertises durant la rencontre.

Concrètement, le salon s’organisera en master business, qui sont des groupes de 20 à 30 PME autour d’un expert.  Il y a aussi les sessions sectorielles qui aborderont l’évolution d’un secteur donné, du type de business adapté et de l’organisation. En plus de ces séances d’échange d’expertise au profit des PME, quatre tables rondes dont une de haut niveau avec des ministres et des institutions de référence sont prévues.

Le clou des SME Champion Forum seront les awards sponsorisés par l’African Guarantee Fund qui seront décernés par un jury de haut niveau sous la présidence de l’ancien ministre sénégalais de l’Economie et des Finances, Amadou Kane et avec l’audit et le suivi d’un cabinet international.

Trois catégories sont retenues : le prix de la meilleure PME, le prix de la meilleure expansion régionale et le prix jeune entrepreneur.  Doté de 25 000 à 50 000 dollars, ces trophées  seront décernés en toute transparence selon le mérite, a tenu à rappeler M. Kane.  «Cinq prix seront attribués en tout. Auparavant, 20 questions en ligne seront posées aux participants. Trois évaluateurs suivront le processus de bout en bout.  Environ 60% de la note est basée sur des critères quantitatifs ».

Les critères de sélection retiennent des PME dont le chiffre d’affaires se situe entre  250 000 dollars et 15 millions de dollars, avec un actionnariat minimum de 25%, un chiffre d’affaires de 70% au moins réalisé sur le continent.  En outre, l’entreprise doit justifier   de trois ans d’existence légale minimale, 10 employés. Une appréciation portera sur la stratégie, les actifs.

Les aspects qualitatifs porteront eux sur la visibilité, les équipes, les règles et principes de gestion, la gouvernance de l’entreprise, explique Ibrahima Cheikh Diong de l’Africa Consulting & Trading, membre du comité d’organisation.

Les entreprises pourront déposer leur dossier jusqu’au 26 octobre.