Le dernier Forum sur les marchés émergents, organisé par l’OCDE les 7 et 8 Octobre dernier à Paris, a mis l’accent sur les opportunités offertes par le continent Africain.  Le PDG du groupe Compagnie Financière Africaine (COFINA), Jean-Luc Konan,  intervenant en qualité de co-Président du panel sur le financement du secteur privé en Afrique, a insisté tout particulièrement sur la nécessité d’accompagner les PME, véritables moteurs des économies africaines.

Cet événement  est l’occasion pour les décideurs d’échanger régulièrement avec un panel d’experts de renommée internationale sur des sujets de société. Le PDG du groupe Compagnie Financière Africaine (COFINA), Jean-Luc Konan intervenant en qualité de co-Président du panel sur le financement du secteur privé en Afrique, a insisté tout particulièrement sur la nécessité d’accompagner les PME, véritables moteurs des économies africaines.
Il a incité le panel des experts réunis à favoriser l’orientation de financements vers les secteurs créateurs de d’emploi car selon lui aucun développement durable ne peut s’effectuer sans une forte composante d’inclusion financière, gage de l’émergence d’une véritable classe moyenne.

 

Moins de 7% des PME d’Afrique subsaharienne ont accès au financement
Les crédits au secteur privé représentent moins de 20% du PIB en Afrique sub-saharienne contre 40% en Amérique latine et plus de 250% aux USA…Force est également de constater que moins de 7% des PME d’Afrique Sub-saharienne ont accès à des financements contre près de 30% en Asie et plus de 80% aux USA.
Avec une croissance soutenue de près de 4% en 2013 (contre 3% pour l’économie mondiale) et des projections annonçant 5% en 2014 et entre 5 et 6% en 2015, et une population estimée 2.4 milliards de personnes en 2050, l’Afrique assoit son dynamisme et se positionne durablement comme le nouveau pôle la croissance mondiale.