La Banque Centrale de Tunisie a annoncé qu’elle a levé, le 10 octobre 2014, 50 milliards de yen (825 millions de dinars soit 457 millions de dollars) sous forme d’un emprunt obligataire Samuraï assorti de la garantie de la Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC), et ce dans le cadre de la mobilisation des ressources extérieures au titre de l’exercice 2014. 
Cette émission constitue la troisième opération réalisée par la BCT sur le marché japonais avec la garantie de la JBIC, après celles de 2012 et 2013 pour des montants respectifs de 25 milliards de yen (473 MD) et 22,4 milliards de yen (376 MD).

La transaction, arrangée par une institution financière japonaise ayant une forte notoriété sur le marché international des capitaux,  en l’occurrence Nomura Securities CO., Ltd, a connu un succès indéniable reflété, notamment, par le niveau d’intérêt des investisseurs japonais, pour la souscription, dépassant le double de la taille ciblée de l’émission soit 50 milliards de yen.

En effet, et au vu d’une campagne de promotion, menée à Tokyo par le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie mi-septembre 2014, auprès d’une large base d’investisseurs japonais, l’émission a été souscrite par une trentaine d’investisseurs institutionnels nippons de différentes catégories (banques spécialisées, compagnies d’assurance-vie, banques régionales, fonds d’investissement, banques mutuelles…).

Cette participation diversifiée témoigne, d’une part, de la notoriété et de la qualité du Garant, en l’occurrence le Gouvernement japonais à travers la JBIC et, d’autre part, de la crédibilité dont bénéficie la Banque Centrale de Tunisie en tant qu’émetteur fréquent sur le marché samurai depuis 1994.

Elle confirme, en outre, le retour progressif du risque tunisien sur les marchés internationaux des capitaux, depuis le 14 janvier 2011, du fait que la garantie de la JBIC ne couvre pas les intérêts à régler
durant les quatre premières années.

Les conditions financières rattachées à l’émission, sont, également, avantageuses avec une maturité de 10 ans et un coupon de 1,61% l’an, soit un niveau nettement inférieur à celui obtenu en 2013 qui s’est situé à 2,04% l’an.

Avec cette transaction, la BCT aurait mobilisé, depuis 2012, une enveloppe globale de l’ordre de 5 milliards de dollars US (9.000 MD)
dont :

– 2.380 millions de dollars US sur les marchés internationaux des capitaux avec la garantie souveraine de premier rang de certains pays partenaires.

– 1,7 milliard de dollars US au titre du Stand By Agreement conclu avec le Fonds Monétaire International dont 1,1 milliard de dollars US ont été déjà décaissés.

– Enfin, USD 1 milliard sous forme de dépôts collectés auprès de certaines banques centrales homologues