Total Sénégal en Bourse: une anguille sous roche ?

Voila encore une belle occasion ratée pour ancrer cette entreprise au niveau local comme le prétend le prospectus d’introduction.

 

Il s’agit  d’abord d’une cession et non d’une introduction en Bourse par augmentation de capital. Autrement dit, les actionnaires veulent se refaire une santé financière en cédant une partie de leurs actions en Bourse. Il n’y a pas de creation de valeur dans ce typed ‘operation qui d’ailleurs ne bénéficié pas en général des mêmes largesses octroyées par le fisc aux autres types d’introduction.

Selon touted les informations ( et nous espérons que Financial Afrik creuse dans ce sens) cette OPV entre dans un vaste programme de réduction de la dette. En clair,  il s’agit  de lever des fonds via l’introduction en Bourse des activités en Afrique et au Moyen Orient pour réduire la dette de Total et réinvestir en Europe. Au 30 juin 2014, la dette nette d’Orange (NDLR: il s’agit en fait de la dette de Total) totalisait 27,42 milliards d’euros, rapporte Reuter.

Pour le reste, l’OPV est une bonne chose en soi pourvu de ne pas trop presser le petit porteur. L’analyse rapide des méthodes de valorisation retenues ainsi que les résultats obtenus sont une source inépuisable de débats. Votre article s’est contenté de se réjouir de la décote. C’est relatif.

Bâ Cheikh Tidiane, broker