Le premier contrat électronique relatif au marché public via le nouveau système d’achat public en ligne “TUNEPS” a été signé, jeudi 2 octobre à Tunis, entre l’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine (ARRU) et SERVITRA, filiale des travaux publics de SERVICOM (groupe privé spécialisé dans les télécommunications et le génie

civil).

Mohamed Saleh Arfaoui, PDG de l’ARRU, a indiqué lors d’une cérémonie organisée par la Haute instance de la commande publique (HAICOP) à cette occasion, que le marché public concerne le projet de réhabilitation du quartier de Ain El Khadra (commune de Kasserine).

Il a fait savoir que l’ARRU, retenue parmi les 10 sites pilotes présélectionnés à l’échelle nationale pour expérimenter le TUNEPS, a pu apprécier son efficacité et suggérer les améliorations qui peuvent être apportées lors de l’adhésion des organismes publics à
ce nouveau système.

«Bien que l’emploi des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le secteur des marchés publics serve à alléger le processus administratif et à promouvoir la bonne gouvernance, la mise à jour de la réglementation en vigueur est nécessaire pour que le système soit plus bénéfique.

Sonia Ben Salem, présidente de l’Unité des achats publics en ligne, a rappelé que le TUNEPS (Tunisian e-procurement system), lancé depuis le 29 janvier 2013 dans le cadre d’un projet de coopération tuniso-coréenne, a pour objectif de consolider les fondements de l’administration électronique en Tunisie et d’ancrer les principes de
bonne gestion des marchés publics afin d’assurer la transparence des transactions et garantir l’égalité de chances et la concurrence, outre la compression des coûts.

Le système TUNEPS est financé par un don d’une valeur de 8 millions de dinars par l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) .