La ministre auprès du premier ministre chargée de l’Economie et des Finances , Kaba Nialé a, au cours d’un point de presse animée mardi en début de soirée , annoncé la mise en liquidation de la Banque pour le Financement de l’Agriculture (en abrégé BFA). 

Les raisons invoquées portent sur un “déficit structurel” qui  se creuse d’année en année et, explique la ministre,  “constitue à ce titre une menace certaine non seulement pour ses clients, mais également pour l’ensemble du système bancaire”

L’annonce fait suite à une décision technique de la commission bancaire laquelle lors de sa session du 2 septembre 2014 avait décidé du retrait pur et simple de cette banque spécialisée désormais en liquidation.

Conformément à la réglementation en vigueur, le liquidateur sous la supervision d’un Comité de Suivi, procèdera à l’apurement de l’entièreté du passif de la Banque, a tenu à rassurer la ministre.
Le Gouvernement précise que toutes les dispositions ont été prises afin que la mise en liquidation de la BFA n’ait aucune incidence sur l’ensemble du système bancaire.

Créée en 2002,  la  Banque pour le Financement de l’Agriculture (BFA) est une banque commerciale dont la mission principale est le financement de l’agriculture, de l’agro-industrie et des secteurs clés de l’économie ivoirienne.

Avec un capital social de 5,534 milliards de Fcfa, l’actionnariat de la banque pour le Financement de l’Agriculture est composé de l’état de Côte d’Ivoire, d’institutionnels et de particuliers.