Cherche candidat noir à louer Mamphele SA

 

L’ex présidente de Gold Field Ltd a été choisie par l’Alliance Démocratique, parti d’opposition qui avait remporté 17% des sièges lors des présidentielles de  2009, pour affronter Jacob Zuma, président sortant et candidat de l’ANC aux présidentielles 2014.   Mamphela  Ramphele, 66 ans, médecin de formation,  parviendra-t-elle à ravir l’électorat noir, majoritaire et historiquement dévolu à l’ANC?

Considéré comme le “parti des blancs”, le DA est surtout bien implanté dans la province du Cap. Son meilleur argument se fondera sur les nombreux scandales de corruption qui ont émaillé la présidence de Jacob Zuma et les guerres de leadership qui ont éclaté au sein du parti au pouvoir.

 Tout comme Jacob Zuma et les deux tiers du bureau de l’ANC, Mamphela Ramphele est une militante anti-apartheid. Ancienne compagne de Steve Beko, martyr de l’ANC, elle a plus d’un argument à faire valoir dans son rôle d’outsider. En attendant elle doit faire face aux défiances des membres du parti qu’elle a créé dix ans plutôt, le Agang SA Party qui l’ont expulsé dès l’annonce de sa décision de porter les couleurs de la DA aux prochaines présidentielles. A  ces appels à l’expulsion s’ajoutent les sarcasmes de l’ANC qui compare sa décision de rallier le “parti du blanc” comme une location d’un candidat noir pour attirer le vote noir.  

Un humour sous fond d’un bilan économique désastreux.  Le chômage atteint un taux de 24% , soit le plus élevé parmi les 30 pays émergents classés dans l’indice Bloomberg.  Dernier indicateur inquiétant, le plongeon du rand qui a cédé 23% par rapport au dollar depuis le début de l’année.