La bourse tunisienne et les investisseurs ont balayé d’un revers de main leurs inquiètudes  au lendemain de la désignation d’un nouveau gouvernement formé d’indépendants et de l’adoption de la nouvelle constitution.

Lundi, l’indice boursier, le Tunindex, a réalisé une hausse de 1,68% avant la mi-journée avec un   volume des échanges de 7,7 millions de dinars   et un millions 470 mille titres échangés.

Les intermédiaires en bourse comme Mena capital partners (MCP) se sont réjouits et attendent d’autres indicateurs positifs au moment de la présentation du programme économique du gouvernement.

De son côté, l’agence de notation Fitch Ratings considère que la Tunisie a fait un pas important vers une plus grande visibilité, soulignant cependant  que de grands défi attendent le pays, notamment les prochaines élections.

A cela s’ajoute la loi de finances 2014, très critiquée, et qui devra prévoir une budget complémentaire .