Tanzania BreweriesPlus rien ne semble arrêter l’ascension de Tanzania Breweries Limited (TBL) à la bourse de Dar-Es-Salam : après avoir vu le cours de son titre s’envoler de 13,04 % mardi après la publication de ses derniers résultats semestriels (profit net de 86,73 milliards de shillings, soit 54,2 millions de $) le premier brasseur tanzanien s’est encore adjugé 8,70 % mercredi pour clôturer la séance à 8000 shillings (5 $).

 

Une accélération à la hausse que les analystes associent souvent à l’annonce de bons résultats et à une politique de dividende généreuse. Sur ce dernier point, TBL n’est assurément pas avare avec ses actionnaires : l’entreprise, filiale du géant sud-africain SABMiller, a confirmé le versement d’un second dividende intérimaire de 150 shillings par action (0,10 $), payable le 27 décembre. Raphael Masumbuko, le PDG du courtier Zan Securities abonde dans le même sens que ses pairs lorsqu’il indique que « quiconque achète aujourd’hui des titres TBL a en ligne de mire le versement des dividendes le mois prochain ». Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, TBL a aussi relevé par la même occasion ses prévisions de revenus par action pour l’année en cours, de 261 shillings (0,16 $) à 285 shillings (0,18 $). De quoi entretenir un peu plus la frénésie haussière sur le titre TBL, en progression de 145 % depuis le début de l’année.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser