Delattre Levivier Maroc (DLM), leader dans la construction métallique lourde au Maroc, vient de prendre le contrôle de la société ivoirienne GEMA Construct (GECO). En acquérant cet acteur majeur sur le marché de la construction métallique et ensembles industriels clé en main dans la région ouest africaine, DLM fait d’une pierre deux coups en s’offrant une présence aussi bien en Côte d’Ivoire qu’au Congo Brazzaville où l’entreprise ivoirienne est présente de manière permanente sur des marchés pétrolier et gazier.

Avec cette acquisition, DLM renforce sa présence sur le marché ouest-africain où elle est déjà présente en s’implantant sur le marché ivoirien à fort potentiel et qui offre des perspectives de développement intéressantes. L’entreprise marocaine compte faire de cette plateforme ivoirienne un véritable relais de sa croissance partant du positionnement de ce pays sur le marché région. L’implantation au Congo-Brazzaville, pays producteur de pétrole, permet à DLM de s’approcher davantage de nombreuses entreprises pétrolières présents dans ce pays dont certaines figurent déjà dans son portefeuille de clients.

En acquérant GECO, DLM renforce sa présence sur le continent africain. En apportant à sa nouvelle filiale GECO son expertise et son expérience dans le domaine de la construction métallique lourde, DLM, grâce à une proximité accrue, répondra mieux aux besoins de ses clients des pays de la région : Burkina Faso, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée équatoriale, Mali, Mauritanie, Sénégal et Togo.

Par ailleurs, cette opération permet de conforter les actionnaires historiques de GECO qui s’adossent désormais à un leader qui affiche de nouvelles ambitions de développement pour sa nouvelle filiale.

Enfin, rappelons que GECO a réalisé plus d’une quarantaine de chantiers en Afrique de l’Ouest durant les 7 dernières années. Et selon les prévisions, elle devrait réaliser un chiffre d’affaires de 5,5 milliards de francs CFA en 2013.