Le gouvernement mauritanien a examiné un projet de décret  fixant les conditions d’exercice de plusieurs activités liées au secteur des hydrocarbures, au cours de sa réunion hebdomadaire du jeudi 21 novembre 2013.

En fait, le nouveau décret venu modifier d’autres actes de même nature, a pris entre mars 2005 et avril 2013 « fixe les conditions d’exercice des activités d’importation, d’exportation, de raffinage, de reprise en raffinerie , de stockage, d’enfutage, de transport, de distribution et de commercialisation des hydrocarbures ». Ce texte matérialise la volonté de désengagement de l’Etat  au profit du privé en ce qui concerne la distribution  et l’exploitation du secteur aval des hydrocarbures.

Ce contenu pourrait également vous intéresser