La Banque ouest-africaine de développement (Boad) obtiendra, pour ses opérations de court terme, une ligne de crédit de 20 millions de dollars de la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC).

« La BOAD  vient de recevoir la confirmation de l’approbation par le conseil d’administration de la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) », a révélé le patron de l’institution financière communautaire Christian Adovelande. Les 20 millions de dollars sont accordés sur les fonds de la BADEA et sont destinés « au financement des opérations de court terme », a-t-il précisé.

C’était le 13 novembre dernier, lors de la signature d’une convention portant sur une ligne de crédit de 10 millions de dollars avec la BADEA pour le financement des prêts directs en faveur du secteur privé et surtout pour l’amélioration de la compétitivité des entreprises des pays de l’Uemoa.

Pour la signature de la convention, le directeur général de la BADEA, M. Abdel Aziz Khelef, a fait le déplacement sur Lomé où il a fait état d’un « grand intérêt » du secteur privé arabe à investir en Afrique.

« Je pense que nous devons travailler dans cette direction », a dit M. Khelef, en indiquant qu’il faudra faire en sorte que « les capitaux privés arabes s’intéressent également au développement de la sous-région » ouest-africaine dont il croit avoir bonne connaissance des besoins.

 

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser