La Banque africaine de développement (BAD) organise, en collaboration avec le Groupe de la Banque mondiale, la toute première “Journée de l’Afrique”, au cours de l’édition 2013 de la Semaine “Droit, justice et développement (en anglais Law, Justice and Development, LJD)” prévue le 20 novembre, au siège de la Banque mondiale à Washington, DC.

« Se tenant tous les ans, la Semaine LJD se présente comme un forum permettant aux praticiens du droit et du développement, aux universitaires, aux gouvernements et à la société civile de débattre du rôle essentiel revenant aux systèmes juridiques et judiciaires dans la promotion des résultats de développement », apprend-on d’un communiqué de l’Organisation de la presse africaine (APO) publié vendredi.

La “Journée de l’Afrique” vise à consolider le savoir sur les grandes questions juridiques en train de voir le jour sur le continent. Les participants examineront de quelle manière le droit et la justice peuvent aider à traduire en actes le droit à l’expression, le contrat social et l’obligation de rendre compte dans les impacts du développement en Afrique.

Ce contenu pourrait également vous intéresser