C’est par un communiqué laconique que le géant américain de l’hôtellerie a annoncé la nouvelle sur son site : « Marriott International a signé une lettre d’intention pour l’acquisition des opérations et des enseignes du groupe Protea ». Une communication minimale pour un effet maximal puisque l’opération permet à Marriott (12 milliards de $ de chiffre d’affaires en 2012) de mettre la main sur la première chaîne hôtelière du continent et de doubler d’un seul coup sa présence en Afrique avec une capacité effective de 23.000 chambres.

 

 

Le groupe sud-africain Protea Hospitality Holdings, basé au Cap, opère en direct ou en franchise 116 hôtels sous trois marques (Protea Hotels, Protea Fire & Ice!, African Pride Hotel) pour un nombre total de 10.184 chambres réparties entre 7 pays (Afrique du Sud, Malawi, Namibie, Nigeria, Ouganda, Tanzanie et Zambie). Selon les termes de l’accord, il est prévu que Marriott gère en direct 46 % des chambres nouvellement acquises, en franchise environ 40 % et loue les 14 % restants à Protea, qui  conservera la propriété de certains hôtels ainsi que des participations minoritaires dans des établissements sous sa gestion. La signature définitive des accords devrait avoir lieu fin 2013 et la transaction, dont le montant n’a pour l’heure pas été divulgué, pourrait être finalisée durant le premier trimestre 2014, signale le communiqué du groupe hôtelier américain.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser