Les journées minières du Mali se tiennent du 12 au 14 novembre.  Dans un entretien exclusif accordé à Financial Afrik, le ministre des Mines et de l’Industrie, Boubou Cissé, dément les rumeurs d’une éventuelle remise en cause des permis miniers.

“Il s’agit d’une erreur d’interprétation. Nous avons juste déclaré que nous allons procéder à un était des lieux des titres miniers, en particuliers ceux accordés durant la période de transition”, déclare le ministre à FA.

Les journées minières du Mali se tiennent dans un contexte particulier où le cours de l’or, en chute remarquable, affecte la rentabilité des activités dans ce pays de juniors miniers.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’interview dans Financial Afrik numéro 2 en kiosque à partir du 20 novembre.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser