Le directeur général des Industries Chimiques du Sénégal (ICS), Alassane Diallo a eu la visite, le 6 novembre, du ministre de l’Industrie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye.

L’occasion de faire le point sur ce qui fut autrefois le fleuron de l’industrie sénégalaise avant une cession discutable  à des repreneurs indiens.  La vetusté des installations et le sous investissement provoque une baisse de production de l’ordre de 40% au niveau de l’usine de production de Darou1.  D’où des répercussions sur la trésorerie de l’entreprise.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser