GTBLa nigériane Guaranty Trust Bank (GTB) a émis un eurobond de 400 millions de dollars.   D’une maturité de 5 ans et à une rémunération de 6% contre 6,25 initialement, l’emprunt a été ramené à 400 millions au lieu des 500 millions prévus au départ. Cette révision à la baisse montre clairement que la GTB n’a pas voulu lever à n’importe quel prix, celui affiché étant, par ailleurs, le signe d’une bonne anticipation.  En effet, compte tenu de la fin annoncée de la politique américaine de la Quantitative Easy, le coût de l’argent devrait augmenter prochainement.   

 

Pour les analystes, cette levée limitée envoie un double signal au marché. Premièrement, il ne s’agit pas d’un emprunt destiné à combler un trou (appel de fonds propres au nom de Bâle III par exemple) ou à résoudre des tensions de trésorerie. Deuxio, il s’agit d’un emprunt  destiné au financement des projets pétroliers, indique Samir Gadio de Standard Bank. Une partie des fonds viendra aussi au renforcement du programme d’expansion régional de la GTB.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser